Sois le changement..परिवर्तन हो

L'impulsion de changement viendra du chaos ..!

Chers lecteurs,

L'un d'entre vous m'a redonné l'impulsion de me poser et d'écrire. Ces long mois de silence radio furent pour moi un long voyage intérieur. Cette phrase de Jésus m'a toujours inspiré, " Comment un aveugle peut il guider un autre aveugle, ils tomberont tous les deux dans la fosse". Comment un estropié de l'esprit peut il prétendre éclairer son prochain si lui même ne s'aperçoit pas qu'il est handicapé. 

J'ai revisité mes peurs, mes blessures, et tous les schémas mentaux qui ont mené mon esprit à ce que je suis à ce jour. J'ai cherché la vérité sur mon être, en m'aidant de la lumière de ceux qui étaient déjà avancés dans ce travail sur l'Homme. Le voyage est parsemé de pièges, de douleurs, on navigue entre l'agréable subtil et le désagréable grossier.

C'est en épluchant ma constitution mentale et les mouvements de mon esprit, tel un oignon chaque couche comportant une défense, un comportement, un mécanisme, un code d'accès. Et j'ai accepté de me mettre à nu devant mon propre miroir, et quand enfin j'ai osé porter la lumière sur mes aspects qu'il soient laids ou beaux, grisés ou colorés, j'ai pu libéré mon corps de ses larmes. 

St michel

J'ai réalisé à quel point mes blessures d'enfance non guéries, celles qui ont été profondes, ont contribué au developpement de mes stratégies de survie,  puis en même temps ont constitué un arsenal de réactions et de défenses contre mes peurs. Il m'a fallu plusieurs moi d'introspection pour décortiquer ce qui me piégait et m'empêcher d'avancer vers la rencontre essentielle avec moi même, à trouver la profondeur de mon humanité pour pouvoir la partager pleinement avec l'autre.

Chaque peur qui me dominait avait sa raison, mais dans mon projet de progresser vers ma liberation de ma propre souffrance, cette peur et ses mécanismes de défense n'ont plus leurs raisons d'être.Cette observation de soi m'a permis de me voir dans plusieurs situations ou j'étais esclave d'un désir, d'une pulsion, où j'étais loin de la réalité telle qu'elle était. Comment j'ai pu passer de la recherche du beau pour devenir au final vaniteux

Dear readers, 

One of you gave me the impulse to sit down and write. These long months of radio silence were for me a long interior journey. This sentence of Jesus has always inspired me, "How blind can you guide the blind, both shall fall into the pit." How a crippled mind can claim to enlighten his neighbor if he even does not realize that he is disabled.

I revisited my fears, my wounds, and all the mental patterns that led my mind to what I am today. I sought the truth about my being, helping me with the light of those already advanced in this work on humans. The journey is strewn with pitfalls, pain, navigating between the pleasant and the unpleasant subtle rude.

It is peeling my mental constitution and movements of my mind, such an onion each layer having a defense, a behavior, a mechanism, an access code. And I agreed to put me naked before my own mirror, and when I finally dared to light on my aspects that are ugly or beautiful, shaded or colored, I could release my body with her tears .

I realized how much my unhealed childhood wounds, those that were deep, contributed to the development of my survival strategies and at the same time constituted an arsenal of reactions and defenses against my fears. It took me several introspection to dissect what piégait me and prevent me from advancing towards the crucial meeting with myself, find the depth of my humanity to be able to share it fully with the other. Every fear that had dominated me his reason, but in my project to move towards my release from my own suffering, fear and defense mechanisms no longer have their reasons for being.

 

 

 

 

Comment j'ai pu passer de la recherche du beau pour devenir au final vaniteux. Comment j'ai pu vendanger mes succès pour en faire des cauchemars pour moi même et pour ceux qui m'entouraient, parfois même dans l'intimité. Comment j'ai pu me laisser séduire par mes propres mensonges..mais au bout du chemin, à bout force, après avoir épuisé mon dégoût sur mes propres faibless, lorsque je me suis dévoilé, honteux de ce je fus, je me suis enfin accepté puis je me suis pardonné mon imperfection.

Avec force et engagement, j'ai choisi de prendre la responsabilité de transformer mes lames en cuillères, mon arsenal de pensées obscures en outils vivants, à fuir les illusions qui m'ont trahi ou qui ont le potentiel de me trahir..

La fin de ce voyage ressemblait à une crête que l'on veut atteindre, tellement raide et abrupte que chaque pas est une douleur dans le corps, mais qu'à chaque marche atteinte était une charge déposé au sol. Et quand on arrive à son sommet, on retrouve une autre énergie, une autre respiration, plus pure, plus lumineuse. Mais tout cela n'est pas terminé, j'ai touché la profondeur de mon âme mais je n'ai pas totalement recouvert l'ensemble de ses plaies, le temps fera son oeuvre.

Le retour vers soi est un autre voyage..Je m'émerveille à nouveau de me relier au vivant dans ses niveaux les plus subtils, je me réjouis de percevoir mes propres failles et d'anticiper ma soumission à la colère, au désir et à l'aversion. Je me réjouis de déceler certaines illusions et dépendances qui ont eu raison de mon humanité.

Je remercie Dieu, les hommes de grande sagesse que j'ai croisé durant ce voyage, la vie qui a mis sur mon chemin les personnes clés, qui ont su me témoigner de leur amour, et à leur manière m'ont aidé à entreprendre cette voie vers le progrès de l'être que je suis.

En livrant ma lutte contre moi même dans ces aspects les plus limitants, je sais que j'agis sur ma famille, mes proches, comme un effet papillon, je n'y crois pas seulement, j'y consacre mes prières, mes actes, et ma vie. 

Chers lecteurs, vous me direz que cela n'a plus grand chose à voir avec la politique, c'est sur une phrase de Gandhi, que je concluerai ce petit message " Sois le changement que tu souhaites pour ce monde"

Amitiés les plus sincères

मैं तुम सपना जिस तरह से प्यार

This observation allowed me to see my self in many situations where I was the slave of a desire, an impulse, I was far from reality as it was. How did I go from the search for beauty in vain to become final. How did I go from the search for beauty in vain to become final. How could I harvest my success to have nightmares for myself and those around me, even in private. How could I let myself be seduced by my own lies.. but down the road, out force, having exhausted my disgust faibless on my own, when I unveiled myself, ashamed of what I was, I finally accepted then I forgave myself my imperfection.

With strength and commitment, I chose to take responsibility for transforming my blades spoons, my arsenal of obscure thoughts into living tools, to escape the illusions that have betrayed me or have the potential to betray me ..

The end of this trip was like a peak that we want to achieve, so steep and abrupt that every step is a pain in the body, but that each step was reached a load placed on the ground. And when we reach the top, there is another energy, another breath, purer, brighter. But this is not over, I touched the depth of my soul but I'm not completely covered all its wounds, time will do its work.

The return to self is another marvel voyage..Je again to connect to the living in its most subtle levels, I am delighted to receive my own faults and anticipate my submission to anger, desire and the version. I welcome detect certain illusions and dependencies that were right in my humanity. Thank God, men of great wisdom that I met on this trip, life has placed in my path the key people, who have shown me their love and in their own way helped me to undertake this path to progress of the being I am.

By delivering my struggle against me even in these most limiting aspects, I know I act on my family, my relatives, like a butterfly effect, I do not believe alone, I spend my prayers, my actions, and my life.

Dear readers, you will tell me that this has very little to do with politics, it is a sentence of Gandhi, I will conclude this little message "Be the change you want for this world"

Sincere friendships

transformations ../...

4 votes. Moyenne 4.25 sur 5.

Commentaires (2)

Hubert
  • 1. Hubert | 31/10/2011
Un grand bravo Léo pour ce texte, et surtout d'avoir eu le courage de le mettre en ligne !! Respect !!! Pour ma part, je suis très heureux d'être le 1er à déposer un commentaire ! Un signe mon ami ? prends bien soin de toi et de tes proches !
nessyone
  • 2. nessyone | 26/07/2014
.......POURQUOI?...... quel dommage...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 26/07/2015