le son, un véhicule pour l'âme

quand j'écoute ces sons, variations aigues perçant mon coeur de sa finesse, puis cadençant mon bas ventre avec ses graves, j'ai juste envie de verser des larmes à travers tout mon coeur, tant ces harmoniques sont comme d'inlassables poussées d'émotions avec ses effets pour mon corps.

" impérissable"

il m'est arrivé de faire l'amour en écoutant certaines compositions si pénétrantes et envoutantes tant ces impulsions de l'air ambiant impriment autant de sens sur le plaisir que l'acte lui même.

la musique est une magie quand elle est belle, quand le rythme nous bascule du subtil aigu et strident au fond subliminal,sourd et puissant, comme pendant l'amour ou les corps se mêlent dans une lenteur,

dans une douceur effleurente à fleur de peau, à petits pas jusqu'aux accélérations, jusqu'aux instants où les deux "masses" demandent à se joindre sous une pression.les musiques, nous font parfois  vivre ces effets.

l'artiste nous fait voyager dans cette sensation faites d'intenses et de légerté, faites de lenteur et de vitesse, où on se laisse transporter comme une plume, on s'abandonne au flux et au mouvement de ses notes.

"When the guitar weeps"

when I listen to these sounds, acute variations piercing my heart finesse and clocking my lower abdomen with its serious, I just want to shed tears through my heart, as these harmonics are as relentless thrusts of d emotions with its effects on my body.

I happened to love listening to some compositions penetrating and captivating as if these impulses ambient air print as much sense on the pleasure that the act itself.

music is magic when it is beautiful, when the rocker rhythm we acute and strident subtle subliminal background, muffled and powerful, like during lovemaking or bodies merge in a slow,

in a gentle effleurente on edge, with small steps until acceleration, to moments where the two "masses" are asking to join in a pression.les music, do we sometimes experience these effects.The artist takes us to make this feeling of intense and lightness, made of slow and speed, where we let carry as a pen, we surrender to the flow and the movement of his notes.


 

un morceau de musique est une porte de l'imaginaire, car au dèlà de la variation physique du tympan, et l'agréable sensation de plaisir qui inonde le conscient, des images fusent dans notre esprit, elles viennent broder notre imaginaire de chaleur, de frissons froides, elles galvanisent notre mental sans cesse en quête de significations.

c'est comme un théatre qui s'ouvre, avec ces acteurs, defilant au rythme du son, et de ses amplitudes qui chevauchent le temps, un univers sans aucune contraintes, sans loi, et pourtant harmonieux et plaisant pour l'âme humaine.

"dramatique"

on peut être sensible à la musique, mais pour toucher la profondeur du sens que ces sons émettent, il me semble qu'il ne suffit pas d'être sensible, c'est une passion, une obssession que de chercher sa répétition de ses effets, comme une ivresse où l'on s'abandonne allégrement, sans aucune retenue ni frein, ce n'est ni un fait moral, ni une situation moralisable, ces instants sont purement "libres"..

j'associe l'instant musical à l'instant sentimental, car ce sont tous deux des pages de poésies que l'on écrit où que l'on vit, mentalement et physiquement, et lorsqu'elles sont conjugués, pénétrent à jamais dans le souvenir, dans le corps soumis..

http://forum.psychologies.com/psychologiescom/Ce-en-quoi-je-crois/musique-magique-sujet_3351_110.htm#bas

"Théatrale "

a piece of music is a door of the imagination, because beyond the physical changes of the eardrum, and the great feeling of pleasure that floods the conscious, fuse images in our minds, they come embroider heat our imagination, cold chills, they galvanize our mind constantly in search of meanings.  

it's like a theater that opens with these actors, Web Ticker rhythm of sound, and its amplitudes which overlap time, a world without constraints, without law, yet harmonious and pleasing to the human soul.

can be sensitive to music, but to touch the depth of meaning that these emit sounds, it seems it is not enough to be sensitive, it is a passion, an obsession than seeking repetition of its effects as an intoxication where one abandons blithely, without restraint or brake, it is neither a moral fact, nor a moralisable situation, these moments are purely "free" ..

I associate music now to sentimental moment because they are both pages of poems that you write wherever you live, mentally and physically, and when conjugated to penetrate ever in the Remember, the body subjected ..

sound, a vehicle for the soul

" la guitare aigue, la distorsion, tout y est "..

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 13/09/2016