J'ai le mal de toi .恩赦の月のクール

Thank you Shibata !

Ces chansons aussi légères qu'elle peuvent paraitre, sous ces airs commerciaux et "fast listenning" , illustrent deux tendances de nos destins amoureux. A ne pas opposer, c'est pas le propos..

Ils existent des destins en ligne droite, certes, ou tout est quasi linéaire, conformes, presque monotones et lissés. Ceux là sont aseptisés, prévisibles, et sécurisés, où la place de l'incertitude est étroite, car elle est synonyme d'insécurité et donc de souffrance potentielle. Et lorsque Le froid de la relation se fait sentir, s'installe comme une liane, l'équilibre est maintenue par les "couvertures", les compromis et les sacrifices au nom de la "conformité", au nom du "code de conduite"..

Que peut il se créer  comme richesse pour l'âme si les causes et les  les effets sont déjà connus à l'avance? Quelles sensations peuvent être découvertes puisque le schéma émotionnel est maitrisé, le pas sentimental est mesuré, l'énérgie de l'amour est sous contrôle, l'impulsion est assouplie de manière permanente.. à quelles aromes peuvent ressembler ces instants de vie? y a t'il une vraie jouissance dans une existence sous serre sécurisée?..c 'est le prix du confort..!

il y en a d'autres, dont les formes sont plus complexes, dont les lignes sont croisées, entrelacées. Sous le feu de la tractation et sous des vents contraires, ces réalisations se font comme une fatalité d'exister par l'impromptu, le singulier et plus tragiquement l'urgence d'avaler chaque seconde. Ce que nous vivons à travers ces expériences passionnées, arythmiques, sans calculs, dessinent des contours indélébiles de notre existence.

Elisabeth2

 

Que dire de ces destinées qui n'obéissent à aucun modèle de prévision, qui évoluent d'un point à un autre comme des plumes abandonnées au gré des vents, tantôt entropiques, tantôt intenses et explosifs, parfois déroutants ou troublants, elles ne laissent aucune place libre au repos, chaque seconde est remplie.Les événements s'y déroulent comme si l'on était soi même le bout d'un crayon qui trace l'esquisse, et celui d'un pinceau qui pose l'encre ou la couleur sur cette toile qu'est la vie. y a t'il des happy end pour ces vies passionnées qui bradent les limites ?  ..

Je ne propose pas de choisir ou de prendre parti pour une tendance, c'est pas mon propos..mais comme on a qu'une vie et qu'elle est précieuse, je sens bien que l'équilibre est entre ces deux tendances, mais ô combien il est difficile de concilier une vie d'artiste avec "les standards"..! A vivre ..pour le savoir

" Ce sera jamais nous"

Les mensonges qui rongent
Les couteaux dans l'dos en cadeau
Ce s'ra jamais nous
Toutes ces histoires de fous
Les paroles de haine
Les mauvais poèmes qui s'apprennent par cœur
Les chansons violons
Le jeu des sept erreurs

Ce s'ra jamais nous
Les trahisons par ambition
Les faux semblants les faux serments
Ce s'ra jamais nous
Les p'tits sourires pour mieux mentir
Les grandes histoires d'amour d'un soir
Ce s'ra jamais nous

J'suis là pour personne
Sonne le téléphone sonne toujours
Ce s'ra jamais nous
Ces jalousies d'amour
Ces romans-photos
Ces histoires mélos qui sont toutes les mêmes
On l'a dit trop dit
Me dis jamais je t'aime

Ce s'ra jamais nous
Les larmes aux yeux les souvenirs
Les mots d'adieu qui font souffrir
Ce s'ra jamais nous
Ce s'ra pareil mais autrement
Côté soleil et sentiment
Ce s'ra toujours nous

Ce s'ra jamais nous
Les larmes aux yeux les souvenirs
Les mots d'adieu qui font souffrir
Ce s'ra jamais nous
Ce s'ra pareil mais autrement
Côté soleil et sentiment
Ce s'ra toujours nous
Ce s'ra toujours nous
Ce s'ra toujours nous
Ce s'ra toujours nous

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 02/11/2015