L'emploi local

Seleone
Seleone

le 27/03/2009 à 01:25 Citer ce message

Ils nous font bien rire avec l'emploi local,

Attention car le glissement sémantique est du tonnerre,

ce terme un peu réducteur au départ est le plus gros
imbroglio lexical, ouvrant les portes du clientèlisme
dans l'administration pour les autochtones?
pour les petits copains de la même
école (cadre)?
et dans le privé pour les
métropolitains car ils ont une bonne image pour la clientèle?

Allez, avouez que c'est la connerie la plus grosse
jamais proféré sur ce territoire,
foutez vous la paix, foutons la paix,
qu'on se le dise,

Les compétences sont prédisposées, très subjectifs,
il appartient à chaque employeur de les définir

De ce fait il oriente le choix de départ sachant que
dans son profil, il sait en gros qui va être sur
le poste

Arrêtons de tourner autour du pot,

emploi = production de valeur ajoutée?
"local" = habitant de la NC
compétence = correspond aux caractéristiques d'un besoin
besoin = dépend d'un modèle
modèle = définit par la collectivité
collectivité = mélange de cultures et de croyances
et c'est la où ça se complique!

Le souci de ce texte est de dire franchement, on favorise
les locaux, et on comble les carences avec un accompagnement ou une formation
supplémentaire.

Faut jouer le jeu messieurs les employeurs..


On progresse on progresse



Le R.O.C.P



F.P
F.P

le 27/03/2009 à 05:22 Citer ce message


-------- Message d'origine--------
De: François PERONNET [mailto:franperon@hotmail.com]
Date: ven. 27/03/2009 02:36
À: Tuulaki Seleone
Objet : emploi local





L'emploi se crée !



Des formations se déroulent à grand refort de fonds publics et européen!



Les "locaux" sont là et le revendiquent haut est fort !



Des commission paritaires fonctionnent pour mettre en place des formations adaptès aux besoins et aux "populations locales".

Malheureusement les syndicats de salariès les plus vindicatif sur l'emploi local y brille ... par leur absence.



Les jeunes formès disparaissent dans la nature : dernier exemple, une femme de chambre ayant réussi sa formation a préférée retourner en tribu plutôt que d'accepter les emplois qui lui étaient proposès ...



Certes, il existe des patrons voleurs, méchants qui ne jouent pas le jeu.

Mais ceux qui jouent le jeu et font des efforts se retrouvent bien démuni face à un absentéisme reccord du monde, à une productivité médiocre, des revendication permanente, ...





Et pourtant il est bien plus facile de recruter prêt de chez soi que d'aller chercher un expatriè.



Au fait qui entreprends en Nouvelle Calèdonie ?



Un texte ne réglera pas le problême de l'emploi local.

On ne peut aller contre l'absence volontè des individus à construire leur vie.

L'emploi c'est d'abord une volontè de travailler.



Faut aussi jouer le jeu, mesdames et messieurs les demandeurs d'emploi local.




Seleone
Seleone

le 27/03/2009 à 05:27 Citer ce message




-------- Message d'origine--------
De: Tuulaki Seleone
Date: ven. 27/03/2009 05:02
À: François PERONNET
Objet : RE : emploi local


Tout cela ne dépend que d'un modèle social à définir pour la calédonie

car c'est justement le choix d'y adhérer, ou pas
qui engendrent de la frustration pour ceux qui profitent du modèle actuel
et un désintérêt total pour ceux qui n'y voit pas grand chose.

En Calédonie nous avons des comportements qui sont liés à des systèmes de croyances, liés à des cultures, le tout est de concilier les uns et les autres pour ne laisser personne sur la route. C'est difficile à dire que de faire, je l'avoue

De ce que j'ai pu voir, ici on a le choix entre la "World Company"
et les "minimalistes" qui veulent se la couler douce sans se la fouler.
J'ai vu des syndicalistes patrons, des révolutionnaires bien nantis,
une grosse soupe et un mélange des genres

Il doit bien y avoir un équilibre sans faire de copier/coller de nos
compatriotes de l'hexagone

J'ai l'espoir que les calédoniens comprennent que le pays ne
peut pas progresser sans l'apport extérieur certes, mais qu'à l'intérieur
le noyau dur du modèle soit du 100/100 construit dans la concertation,
la vérité étant un peu partout.

Malheureusement je pense que certains dans ce pays, veulent encore imposer
leur modèle comme étant la juste application de la volonté divine!


Seleone
Seleone

le 31/03/2009 à 22:42 Citer ce message


-------- Message d'origine--------
De: Tuulaki Seleone
Date: mar. 31/03/2009 14:54
À: charlotte.lemoine@gouv.nc
Objet : emploi local MEDEF et Administration, le contre exemple?

re-vacances de poste pour régularisation




-------- Message d'origine--------
De: Tuulaki Seleone
Date: mar. 31/03/2009 14:39
À: maud.peirano@province-sud.nc
Cc: franperon@hotmail.com; antoine.mohamed@province-sud.nc
Objet : emploi local MEDEF et Administration, le contre exemple?

Re-cas de figure en contre exemple?

Je vous fais part d'un échange que j'ai eu avec le prote parole du Medef vis à vis de l'emploi local.

Qu'en pensez vous? Comment par exemple allez vous positionner par exemple sur cette avp sachant que je suis né sur le territoire que j'ai les compétences et le niveau de qualification?
De l'autre côté vous avez un CDD qui occupe un poste depuis un an?

Moi je suis curieux de savoir comment est à ce jour la cohérence avec la tendance de
l'exécutif, comment elle se traduit dans le choix des employeurs bien que la loi n'est pas passé, l'esprit est il bien présent?

Moi j'ai bien l'impression qu'on mène les locaux et les calédoniens en bateau pour les séduire avant le 10 mai!

Je vous pose la question car depuis 2 mois que je suis de retour sur le territoire, votre cas de figure s'est déjà présenté et à chaque fois le même discours m'est donné or j'aimerai quand même savoir sur quels critères vous procédez à compétences et à niveau de qualification égales?

Ce n'est pas contre vous ni contre qui que ce soit, je veux simplement amener la preuve que ce texte n'a aucune espèce d'efficacité et que c'est bien une grosse soupe pour électorat.

Ne me dites que je fais de la récupération politique, j'ai quand même des doutes !

Bien Cordialement

Seleone TUULAKI

Copies: Cabinet du Président de la Province Sud
Cabinet du Gouvernement de la Nouvelle Calédonie
Medef
Les syndicats
La presse


J'ai le cas d'un avis de poste à la fonction publique,
Le poste est occupé par un CDD, depuis un an, (ingénieur)
lorsque j'ai posé la question en mai 08,
il s'agissait d'une bourse d'affectation spéciale,
hier je pose la question au service concerné, il peut être recruté sur titre,

Sachant très bien que dans l'esprit,
il n'y a pas le moindre yota de prendre
localement,

Il faut arrêter de prendre les caléoniens pour des mules, et le petit jeu de clientélisme perdure

Ce n'est effectivement pas dans la lettre que ça pêche, c'est dans "l'esprit" et dans le contexte actuel, je doutais bien que le gouvernement faisait son cinéma pour se vanter
d'avoir accélérer le processus

Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.