Cliffhanger تسلق القمم

  • Par
  • Le 04/07/2015
  • Commentaires (0)

I hear your call, I feel your presence asking me to fulfill your insecurity, because you allow your illusions to enter your mind, like water disturbed by dust. But please, there is no truth in what you are doing for you, even if you try to appear what you are not, you are visible to the eyes of those who experienced the lie.

This is not a court, this is not a judgment, it's just the words you need to remember, for the moment, something happens one day, some events will be so heavy that you "will be under the control the disorder and denial, frozen by your fear of you feel free. when you time comes, your choice should be as clean as gold, opening you in "narrow space, like an island refuge.

The truth is not without conscience, even if it hit, it kills no, it heals your life. When the weight of lies, those that conceal reality, it undoubtedly will lead you to the illness of the soul, it will eat you like a cancer for your body, it works well. Maybe, You who read me, maybe you're not ready now, maybe it will make its way into your mind, one that will allow the light burst forth, the day will come, life will put you in that light, you will be taken by her.

In a life of a man in his pursuit of happiness, most of the commitments that jeopardize this pathway are contradictions between belief and action, among the feelings and thoughts. Every day, every move you make, the goal is to find your unit in a continuum, to fill the space that separates you from your center. Try to keep your north, that of your spiritual compass, the one who guides you through your pain, that which guides you through the troubled times of the disease. Freedom is a difficult cliff to reach but when the lies are many, as she is imprisoned by locks. However I hope that one day a voice hiss you with a whisper, asking loudly, pacing the cliff to take the risk of falling back again to win the ransom and the clarity of your soul, embody the truth in each of your intentions. get ready my friend!

 

J'entend votre appel, je sens votre présence me demandant de remplir pleinement votre insécurité, parce que vous permettez à vos illusions de pénétrer dans votre esprit, comme de l'eau troublé par la poussière. Mais S'il vous plaît, il n'y a pas de vrai dans ce que vous faites pour vous, même si vous essayez de paraître ce que vous n'êtes pas, vous êtes visible aux yeux de ceux qui sont aguérris du mensonge. Ceci n'est point un tribunal, ce n'est pas un jugement, ce sont simplement les mots dont vous devrez vous rappeler, pour le moment, quelque chose arrive, un jour, certains événements seront si pesants, que vous «serez sous le contrôle de ce trouble et ce déni, figée par votre peur de vous se sentir libre. quand l'heure vous sera venu, votre choix devra être aussi épuré que l'or, vous ouvrant dans l"espace étroit, une ile comme refuge. La vérité n'est pas sans conscience, même si elle a frappé, elle ne tue pas , elle guérit votre vie. Quand au poids des mensonges, celles qui camouflent la réalité, il vous ménera indubitablement à la maladie de l'âme, il vous rongera tel un cancer pour votre corps, il agit ainsi. Peut-être que, vous qui me lisez, peut-être que vous n'êtes pas prêt maintenant, peut-être cela fera son chemin dans votre esprit, celui qui permettra que la lumière jaillisse, un jour viendra, la vie vous mettra à dans cette lumière , vous serez porté par elle.

Dans une vie d'un homme, dans sa poursuite du bonheur, la plupart des engagements qui compromettent cette voie sont des contradictions, entre la croyance et les actions, entres les sentiments et les pensées. Tous les jours, à chaque mouvement que vous faites, le but à atteindre est de trouver votre unité, dans un continuum, de combler l'espace qui vous sépare de votre centre. Essayez de garder votre nord, celui de votre boussole spirituelle, celui qui vous guide dans vos douleurs, celle qui vous guide dans les moments troublés de la maladie. La liberté est une falaise difficile à atteindre mais lorsque les mensonges sont nombreuses, elle est emprisonnée comme par des verrous. Cependant j'espère qu'un jour, une voix vous sifflera par un murmure, vous demandant haut et fort, d'arpenter cette falaise , de prendre ce risque de retomber à nouveau, pour gagner la rançon et la clarté de votre âme, pour incarner le vrai dans chacune de vos intentions. Soyza prêt mon ami !

John Lax

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.